Cosmetic-lasersurg.com
Image default
Santé

Pourquoi ne pas recourir à un complément capillaire pour compenser une calvitie ?

Ces dernières années, la calvitie chez les hommes comme chez les femmes est devenue un véritable problème non seulement sur le plan de l’apparence, de l’esthétique, mais aussi sur le plan psychologique. Afin de résoudre ce problème, de nombreuses personnes ont recours aux compléments capillaires. Cette méthode s’est nettement développée ces dernières années.

De quoi est constitué un complément capillaire ?

Le complément capillaire intervient essentiellement pour permettre à toute personne souffrant d’une chute conséquente de cheveux de bénéficier d’une chevelure à travers des techniques de fixation de la prothèse capillaire simple et efficace.

La prothèse capillaire est principalement composée d’une fine membrane dotée de micro pores sur laquelle sont greffés des cheveux naturels ou synthétiques. Cette membrane posée sur la partie dégarnie permet au cuir chevelu de respirer normalement. Celle-ci est fixée à l’aide d’une colle spéciale ou de bandes adhésives.

Certains adhésifs capillaires permettent de fixer le complément capillaire sur une longue durée, à savoir entre 2 et 4 semaines. Ces adhésifs ont un effet “éponge” permettant d’aspirer la transpiration et ainsi de porter la prothèse sur quelques semaines.

Le complément capillaire peut également être fixé grâce à une colle capillaire hypoallergénique. Celle-ci permet également un maintien sur plusieurs semaines.

Quels sont les problèmes rencontrés lorsque l’on a recours au complément capillaire ?

Les compléments capillaires constituent des solutions modernes et efficaces de lutte contre la calvitie. Néanmoins, avoir recours à cette technique présente quelques difficultés et contraintes. Parmi ces contraintes, nous pouvons citer :

  • l’aspect temporaire de la prothèse capillaire lors de la première pose ;
  • l’impossibilité pour les porteurs de ces compléments capillaires de se baigner dans la mer ou dans une piscine sans prendre quelques précautions comme le port du bonnet et un soin particulier dès la sortie de la piscine ;
  • un traitement particulier lors de l’exposition au soleil pour ne pas voir la couleur des cheveux changer de tonalité ;
  • le port de prothèses capillaires nécessite des entretiens réguliers au moment de changer la colle ou les adhésifs. En effet, ceux-ci se gonflent de transpiration et de sébum. Cela a pour conséquence directe des frais annexes ;
  • l’apparence artificielle que présentent certaines prothèses capillaires malgré l’avancée technique et technologique de cette pratique ;
  • le coût relativement élevé du complément capillaire naturel.

Comment choisir alors un complément capillaire ?

Le choix d’un complément capillaire dépend essentiellement de deux facteurs principaux à savoir : la qualité du complément capillaire recherchée par le client et le budget alloué pour cet investissement. Si la personne présente une calvitie importante, elle peut avoir recours à un complément capillaire sur l’ensemble de la surface du crâne. Elle peut alors opter pour un changement de couleur ou de coupe.

Si, par contre, la personne souffre d’une calvitie partielle, il serait plus recommandé pour elle d’opter pour un complément capillaire dont la chevelure ressemblera à celle actuelle. Une mèche de cheveux peut alors être expédiée à la société afin que celle-ci réalise la prothèse avec la couleur de cheveux la plus proche de celle de son futur acquéreur.

Recourir à un complément capillaire pour compenser sa calvitie est une opération très délicate qui nécessite beaucoup de réflexion et les bons choix de professionnels.

A lire aussi

Mieux connaître la SEP pour aider les patients

Journal

Nourrir votre bébé de toutes les manières possibles

Irene

En quoi consiste une augmentation mammaire ?

Tamby

Diagnostiquer les maladies génétiques avec un test ADN au meilleur prix

administrateur

Prothèse auditive : comment financer votre appareillage auditif ?

Claude

Top 5 des écoles pour le BTS Diététicien à Paris

Tamby