Image default
Vie Pratique

Règles : Et si vous passiez à la coupe menstruelle ?

La coupe menstruelle se présente comme une protection sûre, saine et efficace. Depuis les scandales de SCT (syndrome de choc toxique) provoqués par l’utilisation prolongées des tampons, la cup s’est imposée comme une alternative beaucoup moins risquée. Sujet souvent tabou ou gênant, les règles font pourtant parti du quotidien des femmes. Il est donc on ne peut plus normal de s’y intéresser, et de trouver un moyen de sortir du cercle fermé des tampons et des serviettes hygiéniques. 

Pourquoi choisir la coupe menstruelle ?

La coupe menstruelle n’est ni un effet de mode, ni une invention récente. De ce que l’on en sait, la première coupe menstruelle aurait été créée vers 1860 aux États-Unis. Elle a été améliorée au fil des années, sans jamais rencontrer de réel succès. En effet, pas évident de combattre les tabous liés à l’organe génital féminin, et à ce qu’on peut éventuellement y insérer. Toujours est-il qu’aujourd’hui, la cup fait son grand retour, et cette fois elle arrive au bon moment, pour enfin connaître le succès qu’elle mérite.

Scandale des SCT, présence de pesticides dans les tampons et les serviettes, ère du bio et du mode de vie sain et écologique. Il n’en fallait pas plus pour que la coupe menstruelle, composée uniquement de silicone médical, se retrouve sous les projecteurs. 

Contrairement aux fibres des tampons, le silicone n’absorbe pas la flore vaginale, ni ne dessèche les muqueuses. Comme elle se conserve pendant 5 ans, vous réduisez drastiquement les déchets engendrés par les protections hygiéniques jetables. Et puis acheter une coupe menstruelle, c’est aussi faire un pied de nez aux industriels qui ne respectent ni la vie humaine, ni la planète.

Comment utiliser la coupe menstruelle ?

Facile d’utilisation, la coupe menstruelle ne demande que peu d’entretien. Un rinçage au savon doux, et une stérilisation à l’eau bouillante. Comme elle est faite de silicone souple, elle s’insère facilement et reste confortable toute la journée. Sa capacité de récupération fait que vous pouvez la gardez de 4 à 6 heures maximum avant de la vider. Et, comme la cup menstruelle existe en plusieurs tailles, elle s’adapte parfaitement à toutes les morphologies, et même aux règles abondantes.

Utilisée correctement et choisie dans la bonne taille, elle ne fuit pas, n’est pas nocive (de ce que l’on en sait à l’heure actuelle), limite les risque de SCT, et de plus, elle est écologique et économique. 

Related posts

Dormir sur un bon matelas à son aisance

Irene

La lumière noire et le maquillage fluorescent pour une fête : les conseils pour votre soirée fluo

Irene

Quelques conseils pour bien choisir une agence de pompes funèbres

administrateur