Image default
Santé

Comment devenir un ostéopathe ?

L’ostéopathie est une thérapeutique manuelle qui se base sur des manipulations musculaires ou osseuses. Son objectif est de supprimer les blocages articulaires présents dans le corps pour qu’il puisse mieux fonctionner. Cette pratique est devenue conventionnelle depuis la loi Kouchner de 2002. Les praticiens doivent donc avoir suivi une formation spécifique pour pouvoir exercer.

La profession est ouverte à presque tout le monde, des jeunes bacheliers aux professionnels dans le milieu médical. C’est pourquoi l’ostéopathie se développe de plus en plus en attirant chaque jour de nouveaux étudiants. Cet article relate tout ce qu’il faut savoir ce sur métier et la formation nécessaire pour l’exercer.

En quoi consiste le métier d’ostéopathe ?

devenir un ostéopatheEn général, les ostéopathes possèdent leur propre cabinet. Leur travail se divise en deux étapes. Dans un premier temps, le patient consulte le praticien pour répondre à une série de questions. Il est important de recueillir le maximum d’informations sur son problème et ses antécédents médicaux.

L’ostéopathe passe ensuite à la pratique. Il effectue des massages et des palpitations lents pour trouver les points de blocages au niveau des articulations, des membres, de la colonne vertébrale et des viscères. Pour établir un diagnostic précis, il n’utilise que ses mains et le toucher.

De nombreuses personnes viennent consulter l’ostéopathe pour différents soucis de santé comme la lombalgie, des entorses, mais aussi pour soulager le stress causé par une opération chirurgicale. Il peut également intervenir pour soigner des troubles urinaires, des troubles digestifs et des troubles ORL.

Voilà pourquoi l’ostéopathe reçoit différents clients. Il ne se limite pas uniquement aux sportifs. C’est aussi la raison pour laquelle ce métier est en pleine expansion de nos jours. Toutefois, il faut savoir que le remboursement des soins par un ostéopathe qui n’est pas médecin n’est pas pris en charge par la Sécurité sociale.

Les études et la formation à suivre pour devenir ostéopathe

Pour pouvoir exercer le métier d’ostéopathe, vous devez avoir un Diplôme d’Ostéopathe ou DO. Pour cela, il faut faire 5 ans d’études dans un établissement agréé. Durant les trois premières années, les étudiants acquerront toutes les connaissances théoriques en ostéopathie et bénéficieront aussi d’un savoir-faire pratique.

Les deux dernières années seront consacrées à la pratique. Au final, ils devront donc avoir complété 4 860 heures de cours et avoir fait 150 actes de consultations durant leur cursus. Ces consultations sont effectuées au sein de l’école même car elles nécessitent l’encadrement des professeurs.

Cela signifie que l’école qui dispense la formation doit posséder une clinique pour pouvoir délivrer un diplôme. D’ailleurs, comme il n’y a pas de formation publique, comptez entre 8000 et 9000€ par an pour pouvoir intégrer une école d’ostéopathie. De plus, à l’issue des 5 ans, les ostéopathes ne sont que généralistes. Pour pouvoir se spécialiser, ils peuvent suivre une formation continue ou bien se tourner vers d’autres domaines comme la pédiatrie, mais beaucoup affirment que c’est grâce à la pratique et à l’expérience professionnelle qu’ils se spécialisent.

devenir un ostéopathe

Profil requis pour devenir ostéopathe

Pour devenir ostéopathe, il faut au minimum avoir un bac scientifique. De nombreux professionnels de la santé décident également de se reconvertir dans ce métier. Pour les bacheliers, ils devront suivre la formation initiale qui dure 5 à 6 ans. Par contre, pour les professionnels, la formation est plus courte. Les médecins doivent par exemple suivre une formation de deux ans contre trois ans pour les kinésithérapeutes.

Choisir une école d’ostéopathie

Avec toutes les écoles qui proposent une formation en ostéopathie, il est souvent difficile de faire un choix. Le plus important est d’opter pour une école agréée par le Ministère de la santé. Par ailleurs, avec la réforme en école d’ostéopathie, les écoles doivent impérativement posséder une clinique.

Avant de prendre une décision, demandez à visiter la clinique d’une école en premier lieu. Le planning est également un bon indicateur. S’il est plein, cela peut vouloir dire que la formation est sérieuse. D’autre part, vous pouvez vous renseigner sur les intervenants. La formation ne doit pas uniquement être dispensée par des ostéopathes, mais aussi par des chirurgiens ou des médecins pour donner différentes angles de visions aux étudiants.

Du coup, il est conseillé d’assister aux portes ouvertes des écoles et de se fier aux avis d’autres personnes pour choisir. Une école réputée est une bonne assurance au départ. Poussez vos recherches un peu loin car c’est votre avenir et votre future carrière qui sont en jeu.

Le salaire d’un ostéopathe

L’ostéopathie est généralement une profession libérale. De ce fait, chaque cabinet applique ses propres tarifs. Les écarts peuvent donc être importants d’un cabinet à l’autre. La tarification se fait à l’heure, et se situe entre 50 et 70€. Dans certains cabinets de Paris, le tarif horaire peut atteindre 90€/h.

Toutefois, un jeune diplômé ne touche qu’environ 1500€/mois (salaire brut), tandis qu’un expert peut toucher entre 8000 à 10000€. La notoriété est importante dans ce milieu pour pouvoir gagner plus. Ainsi, chaque ostéopathe doit faire en sorte de satisfaire ses clients pour en attirer d’autres.

Qualités requises pour devenir ostéopathe

Bien que la formation vous dispense toutes les connaissances pour exercer le métier, posséder certaines qualités est également utile pour être un bon praticien. Tout d’abord, vous devez être à l’aise en communication et être à l’écoute de vos patients. Vous devez faire preuve d’empathie pour amener votre patient à vous raconter ses chocs et ses traumatismes.

En tant que professionnel, vous devez être capable de répondre aux questions de vos patients et de les rassurer. Par ailleurs, comme ce métier ne nécessite que l’usage des mains, avoir une certaine habilité manuelle est requis, même si on vous apprend la finesse du toucher durant vos études.

L’ostéopathe est un praticien qui agit seul, il doit donc être autonome car son patient dépend entièrement de lui. Enfin, une bonne condition physique est un grand avantage car il faut de la force pour pouvoir manipuler le corps, comme celui d’un grand athlète par exemple. Faites du sport pour rester vous-même en forme !

Maintenant, vous savez comment devenir un ostéopathe si le métier vous intéresse.

Related posts

Tout ce qu’il faut savoir sur la rhinoplastie

administrateur

La santé avec santors

Irene

Quels risques pour la santé lorsque l’on a un animal chez soi ?

Ophélie