Cosmetic-lasersurg.com
Image default
Santé

Les oméga 3, des acides gras aux multiples propriétés

Les oméga 3 font parler d’eux depuis une trentaine d’années. Leur importance pour la santé physique, cardiaque et psychique de l’homme est étayée par de nombreuses études. Quels sont les bienfaits de ces acides gras, et dans quelles sources les puiser ?

Les oméga 3, qu’est-ce au juste ?

Les oméga 3 sont des acides gras indispensables à notre organisme. Ils ont été mis en évidence il y a assez longtemps, mais leur nom n’est passé dans le langage public que depuis les années 1990. On a identifié trois sortes d’oméga 3 ayant un effet positif significatif pour la santé humaine : l’acide alpha linolénique (ALA), l’acide docosahexaénoïque (DHA) et l’acide éicosapentaénoïque (EPA). Derrière ces dénominations ésotériques se cachent d’innombrables vertus, dont la liste s’allonge au fil du temps.

La consommation de gélules d’oméga 3 est associée à une réduction notable du risque d’accident cardio-vasculaire (AVC), en particulier chez les personnes ayant des problèmes d’infarctus. Ces acides gras permettent aussi de réduire la tension artérielle, permettent d’augmenter les taux de bon cholestérol, et aident à prévenir la formation de plaques de mauvais cholestérol au sein du système cardio-vasculaire.

Il faut savoir que le cerveau humain est composé à 60% de matières grasses, parmi lesquelles les acides gras oméga 3. Par conséquent, ils ont un rôle à jouer dans le bon fonctionnement des fonctions cognitives en aidant à résoudre divers problèmes affectant le système cérébral. Consommer des gélules d’oméga 3 peut aussi favoriser la résolution des troubles du comportement chez les enfants (hyperactivité, impulsivité, agressivité…) et préviennent leur apparition à l’aide d’un apport suffisant pendant la grossesse. Ces acides gras sont aussi efficaces contre la dépression nerveuse, facilitent la perte de poids, réduisent les symptômes d’inflammation et améliore la santé oculaire.

Dans quels aliments trouver des oméga 3 ?

De nos jours, les gélules d’oméga 3 sont la forme la plus simple pour suppléer à un déficit, mais naturellement, il est possible de trouver ces acides gras dans l’alimentation. Ils se trouvent dans les huiles végétales comme celle de lin, de colza et de noix. Certaines margarines végétales en contiennent aussi, tout comme la mâche, la salade, les choux, le cresson et les épinards. Il en est de même pour la viande de lapin, de cheval, le jaune d’œuf et les escargots.

Les poissons vivant dans les mers froides (hareng, saumon, morue, anchois, sardines, maquereaux…) constituent également d’excellences sources d’oméga 3. C’est la raison pour laquelle l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande d’en consommer plusieurs fois par semaine. Il est à noter que des organisations de pêcheurs et de transformateurs se sont engagées à soutenir la pêche durable en respectant les zones protégées et les quotas de capture.

A lire aussi

Comment choisir son praticien pour une réduction mammaire ?

Journal

Comment choisir votre maison de retraite pour ses parents

Journal

Quels sont les avantages de la chirurgie réparatrice pour les sportifs

Emmanuel

Quelles sont les vertus de la fleur de CBD ?

administrateur

3 raisons pour utiliser le savon au lait de chèvre

Emmanuel

Comment prendre soin d’une peau acnéique ?

Journal