Cosmetic-lasersurg.com
Image default
Santé

Entrée en Ehpad : Accompagnez votre parent

Quand le maintien à domicile devient impossible, vous vous posez des questions sur le bien-être de votre parent et de son futur placement en Ehpad. Il peut s’agir de votre père ou de votre mère. Le voir dans un nouvel environnement peut vous déstabiliser et lui aussi : perte de repères, déprime…

Découvrez comment vous pouvez accompagner votre parent dans cette nouvelle vie et l’aider à affronter les signes de la dépression.

Encourager l’interaction sociale

Votre parent a rempli toutes les conditions admission en ehpad, le voilà installé dans son nouveau chez lui. Plus petit, différent, le temps d’adaptation peut être plus ou moins long et impacter son moral.

Le fait d’être entouré d’autres personnes ayant des intérêts et des expériences de vie similaires peut être thérapeutique. Les maisons de retraite médicalisées offrent de nombreuses possibilités de développer des amitiés et des liens personnels.

Si votre proche n’a jamais été socialement extraverti, aidez-le à démarrer lentement en lui proposant des activités qu’il apprécie et qui se déroulent dans un cadre de groupe. Même s’il n’interagit pas avec les autres participants, le simple fait d’être entouré de ses pairs peut l’aider à se sentir moins isolé et à développer un sentiment d’appartenance à la communauté.

Aidez votre proche à trouver un passe-temps

L’ennui et le manque de but dans la vie peuvent contribuer à la dépression.
Un passe-temps comme la pratique du jardinage ou les cartes à jouer est stimulant, maintient le cerveau actif et encourage l’interaction avec des personnes qui partagent les mêmes idées. La plupart des maisons de retraite ont un calendrier quotidien d’activités et d’événements pour une variété d’intérêts et de niveaux d’aptitude.
Même la pratique d’un passe-temps solitaire peut être bénéfique.

Parlez ouvertement

Votre proche peut vouloir vous parler de ce qu’il ressent, mais il ne sait peut-être pas comment entamer la conversation.

Ouvrez la porte au partage de ses sentiments en lui demandant comment il se sent honnêtement, mais ne le forcez pas. Faites savoir à votre parent qu’il peut parler à quelqu’un d’autre que vous s’il est plus à l’aise, comme un thérapeute, une infirmière avec laquelle un lien spécial a été établi ou un collègue de résidence qui est devenu un ami de confiance.

Améliorez leur environnement

En donnant à la chambre de votre proche l’impression d’être dans son propre espace, vous pouvez améliorer considérablement son humeur.

Ajoutez des touches personnelles comme des plantes d’intérieur nécessitant peu d’entretien, des souvenirs précieux, son fauteuil préféré et des photos de famille – tout ce qui peut donner à l’espace un aspect accueillant et personnalisé.

Encouragez l’exercice physique

Même une activité physique légère, comme la marche, a des effets bénéfiques sur le plan psychologique. Proposez des activités en fonction des capacités physiques de votre proche.

Les personnes âgées, qui ne peuvent pas suivre un programme d’exercice “typique” en raison de limitations physiques, peuvent toujours aller à l’extérieur et profiter de l’air frais et du soleil.

Assurez un suivi auprès des soignants

Maintenez une communication ouverte avec le personnel de la maison de retraite au sujet de l’état de santé de votre parent et demandez des examens réguliers et des évaluations du plan de soins pour vous assurer que sa dépression est surveillée et traitée avec soin.

Gardez à l’esprit qu’il est relativement normal de se sentir perdu et de devenir émotif lors d’un changement de vie important. Ces sentiments peuvent être éphémères pour certains nouveaux résidents de maison de retraite médicalisée, tandis que d’autres peuvent se débattre chaque jour pendant des semaines après le déménagement.

Chaque personne vit la dépression différemment et certaines réagissent mieux que d’autres à certaines méthodes de traitement. Même si votre proche commence à s’améliorer après avoir effectué certains de ces changements de mode de vie ou commencé une thérapie, il est important qu’il continue à prendre tous les médicaments prescrits jusqu’à ce que son médecin lui donne le feu vert pour arrêter.

Grâce à l’amour de leur famille et au soutien de leur équipe de soins professionnels, la plupart des personnes âgées sont capables de s’adapter à leur nouvel environnement en quelques semaines ou quelques mois.

A lire aussi

Top 5 des écoles pour le BTS Diététicien à Paris

Tamby

Le massage ayurvédique et ses bienfaits

sophie

Comment en finir avec les boutons de chaleur ?

Ophélie

Santé et bien-être femme : pourquoi utiliser des œufs de Yoni ?

Irene

Comment la cigarette électronique peut-elle aider à arrêter de fumer ?

Journal

Soulager les douleurs chroniques, comment faire ?

Journal