Image default
Santé

Remboursement de l’opération de la myopie : ce qu’on vous permet

Remboursement de l’opération de la myopie : À quoi ai-je droit ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais près de 40 % des Français sont atteints de myopie. Il s’agit d’un trouble de la vision empêchant les concernés de bien distinguer les formes situées à longue ou moyenne distance.

Alors que certains se tournent vers une paire de lunettes ou des lentilles, d’autres préfèrent recourir à une opération pour corriger définitivement le défaut. Il est bon de savoir si celle-ci fait partie du forfait de votre mutuelle santé. Si oui, combien prévoit-elle pour le remboursement de l’opération de la myopie ?

Le forfait idéal pour le remboursement de l’opération de la myopie

Les mutuelles représentent probablement la meilleure solution pour obtenir un remboursement de l’opération de la myopie. Toutefois, il convient de préciser qu’elles n’accordent pas toutes ce privilège.

Celles qui prennent en compte cette opération proposent généralement des forfaits au-dessus de 250 euros par an. Ce montant est évidemment pour chaque œil et représente une sérieuse alternative à l’indifférence de la Sécurité sociale.

Ainsi, en optant pour une mutuelle optique efficace, le myope a la possibilité de bénéficier de prises en charge non négligeables. Cependant, il devra impérativement vérifier certains points avant de choisir sa formule.

Il s’agit entre autres du :
• Prix de la chirurgie réfractive prévue ;
• Nombre de consultations avant et après l’opération ;
• Temps nécessaire pour activer les garanties de la mutuelle.

En prenant rigoureusement en compte les 3 précédents aspects, l’assuré a l’avantage de bénéficier d’une des meilleures formules pour le remboursement de l’opération de la myopie.

Remboursement de l’opération de la myopie : Indispensable pour certains

Entre 18 et 55 ans, la mutuelle de santé est indispensable pour le myope. Cette mutuelle doit avoir l’avantage d’offrir un forfait qui permet à ce dernier de se faire rembourser pour une opération réfractive.

La mutuelle tient donc compte de la situation professionnelle du malade, mais aussi du montant lié au renouvellement constant de ses lunettes.

Cependant, bien qu’elle soit très bénéfique, la mutuelle requiert que le myope ait une vue stable sur une durée de 2 ans. Il existe plusieurs raisons pour lesquelles le remboursement de l’opération de la myopie n’est plus aussi profitable qu’on le veut, à partir d’un certain âge.

Au-delà de la soixantaine par exemple, la vue du myope est très faible ; ce qui rend les résultats de la chirurgie, momentanés. En dehors de ce détail, le remboursement des lunettes devient trop onéreux ; ce qui est plus bénéfique que les coûts de remboursement des lentilles ou des opérations réfractives.

Aussi, la suppression du remboursement de la chirurgie des yeux est une occasion de bénéficier d’une mutuelle à moindre coût, et donc plus économique.

Toutefois, il existe d’autres solutions visant à aider les séniors atteints d’un problème de vision trop prononcé.

Ces solutions sont entre autres la chirurgie contre la myopie et l’astigmatisme. Il est fortement recommandé de faire un comparatif des devis afin de choisir entre une mutuelle qui prend en charge le remboursement de l’opération de la myopie et une mutuelle qui ne garantit rien. Sur ce site, vous pourrez comparer les prix, et cela vous permettra de faire un choix plus judicieux.

La nécessité d’une 2e mutuelle

Prendre une seconde mutuelle est une solution envisageable. Dans certains cas, celle-ci est d’ailleurs obligatoire et permet au bénéficiaire de se faire rembourser comme il se doit.

Le cas le plus courant concerne l’adaptation à une couverture de santé. Cette phase est exigée puisque certaines mutuelles n’assument pas leurs responsabilités en ce qui concerne la couverture des frais optiques.

Le myope salarié se retrouve donc obligé de se tourner vers une autre mutuelle pour compléter la première, dans l’espoir que celle-ci rembourse au mieux les frais des différentes chirurgies réfractives. De cette façon, les autres charges importantes sont réduites et les nouveaux tarifs sont assez abordables.

D’autre part, une seconde mutuelle est nécessaire lorsque le malade cherche à maintenir une mutuelle peu coûteuse ou d’entrée de gamme. Ici, une personne qui bénéficie d’une assurance dont les prix sont avantageux peut décider de conserver celle-ci afin d’en profiter sur le long terme. S’il préfère cette option, alors il peut se tourner vers une mutuelle complémentaire réservée exclusivement à l’optique.

Cette dernière s’occupera alors de gérer le remboursement de l’opération de la myopie. Dans tous les cas, il est impératif d’opter pour une formule à la carte. En effet, celle-ci est idéale pour ôter les garanties dispensables et aussi pour réformer les garanties prévues pour la couverture de la chirurgie des yeux.

Avec l’aide d’un devis comparatif, le choix est facile à faire.Pour savoir comment se déroule une opération de la myopie cliquez ici.

Related posts

Peeling superficiel : conseil pour entretenir sa peau

Tamby

La santé avec santors

Irene

Comment devenir un ostéopathe ?

administrateur