Image default
Santé

Soulager les douleurs chroniques, comment faire ?

1/3, le nombre de Français souffrant de douleurs chroniques.

Persistante et récurrente, la douleur chronique met à mal le bien-être et la qualité de vie. Résultant d’une blessure, d’un traumatisme, d’une intervention chirurgicale ayant pu causer une lésion nerveuse, d’une affection, d’une lésion des nerfs des suites d’une infection notamment, les causes de la douleur chronique sont nombreuses. À l’image de ses causes, les symptômes diffèrent d’une personne à l’autre. Pour autant, cette douleur de légèrement gênante à invalidante n’en reste pas moins difficile à vivre au quotidien. Bien entendu, vous vous êtes tourné vers votre médecin traitant pour en atténuer les effets. En marge, vous pouvez aussi utiliser un courant électrique afin de soulager cette douleur. Gros plan sur une thérapie douce, non médicamenteuse : la neurostimulation électrique transcutanée (tens).

C’est quoi la neurostimulation électrique transcutanée ?

La neurostimulation électrique transcutanée consiste à utiliser un courant électrique de faible intensité afin de soulager la douleur. Il s’agit d’un petit appareil portatif qui permet de reproduire chez vous les soins proposés par les différents praticiens à l’image des kinésithérapeutes. La gamme d’appareils de neurostimulation électrique transcutanée (ou TENS) est assez large pour satisfaire vos besoins. 

Son utilisation est assez simple. Il vous suffit de placer les électrodes autour du point douloureux. En général, les appareils disposent un nombre de deux ou quatre électrodes autoadhésives. Une fois disposées près de la région douloureuse, le long du trajet du nerf par exemple, vous allumez l’appareil et ajustez le neurostimulateur de manière à trouver l’intensité, la fréquence et la durée des pulsations qui vous soulagent le plus. Vous pouvez vous reporter au manuel du fabricant pour cela pour vous aider. 

Ces pulsations inhibent les fibres de la douleur, court-circuitent les messages douloureux et vous apaisent tout en causant un minimum d’inconfort. Dépendamment de l’intensité, le picotement sera plus ou moins important. Bien entendu, la cause de la douleur n’est pas éradiquée, mais ses effets sont amoindris. Le soulagement procuré peut durer de quelques heures à quelques jours, fonction des personnes voire même dans certains cas, vous permettre de revoir à la baisse la posologie médicamenteuse ! Une aubaine alors que la liste des médicaments jugés plus dangereux qu’utiles ne fait que s’allonger. 

Quels sont les bienfaits de la neurostimulation électrique transcutanée ?

Aujourd’hui, les études mettent en avant les bienfaits des dispositifs portatifs de neurostimulation électrique transcutanée dans des domaines divers. Des effets bénéfiques sont notamment mis en avant concernant les symptômes de l’arthrose du genou, de l’inconfort associé aux injections d’anesthésiants dans le cadre d’une chirurgie dentaire, des douleurs associées à la dysménorrhée, des douleurs lombaires. Des bénéfices sans aucun effet secondaire au demeurant.

Des études mettent également en avant une amélioration significative de la fonction cognitive et de la mémoire à court terme chez les patients souffrant de la maladie d’Alzheimer et pendant la première phase du travail durant l’accouchement.    

Si la neurostimulation électrique transcutanée aide à apprivoiser la douleur chronique et à l’atténuer, d’autres astuces permettent de compléter ses effets. Le fait de faire de l’exercice physique adapté et progressif, d’apprendre à se relaxer et à respirer, s’adonner à la méditation de pleine conscience, au yoga, à l’hypnose ou encore de suivre une thérapie cognitivo comportementale permettent d’accroître les effets de la TENS. 

Related posts

3 choses que vous ne savez peut-être pas sur la cryolipolyse

administrateur

Nourrir votre bébé de toutes les manières possibles

Irene

Tout ce qu’il faut savoir sur le cancer du sein

Odile